PARTAGER

Les deux passeurs des 87 candidats à l’émigration clandestine, interpellés lundi dernier sur l’île de Dionewar par les éléments de la brigade de gendarmerie de Fimela, ont passé leur première nuit hier à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Fatick. Ainsi donc ces Ghanaéens, Joseph Akwa et Kofi Mensah, accusés de trafic de migrants et de traite de personnes, ont été placés sous mandat de dépôt après qu’ils ont été déférés au Parquet du Tribunal de grande instance de Fatick. Selon notre source, le juge d’instruction va par la suite ouvrir une instruction judiciaire en vue de se faire une idée beaucoup plus précise sur les ramifications de cette affaire.

dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here