PARTAGER

456 kg de chanvre indien ont été saisis en 24 heures par les Unités douanières de la Subdivision de la Douane de Fatick au cours de deux opérations menées dans le département de Foundiougne.
La première opération a été réalisée par la brigade commerciale de la Douane de Karang mardi dernier, à l’orée de la forêt de Fatala derrière la localité de Samé. Les trafiquants dénommés «porteurs» auraient convoyé la drogue par pirogue avant de débarquer dans les environs de Missira pour poursuivre leur chemin à pied vers l’intérieur de la région de Fatick. «Pour déjouer la surveillance, «les porteurs de colis» procèdent à des pauses de trajet pendant lesquelles ils dissimulent la marchandise frauduleuse dans la brousse, regagnent les localités pour revenir chercher le produit à une heure avancée de la nuit et reprendre la route à travers des voies détournées», renseigne un communiqué de la Direction générale de la Douane (Dgd). Mais le ratissage de la forêt de Fatala, menée régulièrement par la Douane, a permis aux agents engagés dans l’opération de découvrir la cache dans laquelle 10 colis de chanvre indien d’un poids total de 246 kg ont été dissimulés.
La deuxième opération menée par la brigade maritime de la Douane de Toubacouta avait pour objectif d’étouffer le trafic de drogue par voie maritime et fluviale et de barrer la route aux porteurs et aux trafiquants équipés de moyens roulants. Selon la Dgd, l’initiative a permis d’intercepter, dans la nuit du mardi dernier, un attelage transportant six colis de chanvre indien pour un poids total de 210 kg. La saisie a eu lieu à quelques encablures du village de Nioro Alassane Tall sur la piste reliant Keur Saloum Diané et Toubacouta.
Ces actions entrent dans le cadre des opérations spéciales de démantèlement des réseaux et couloirs de trafic international de drogue, de véhicules volés et de produits prohibés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here