PARTAGER

36,5 milliards Cfa, c’est le montant que le business lucratif de la mendicité rapporte chaque année au Sénégal. D’après le rapport de l’Office des Nations-Unies contre la drogue et le crime (Onudc), exploité par « L’As », ils sont 200 mille enfants à demander l’aumône dans les rues du pays. Ainsi, si chacun rapporte 500 frs à son marabout par jour, au total c’est 36,5 milliards Cfa qui atterrissent dans la poche des marabouts.

Dans le même rapport, il est dit que Dakar et Saint-Louis totalisent respectivement 30 000 et 14 000 talibés et la région de Diourbel, l’une des plus pauvres au Sénégal, compte à elle seule 129 mille enfants mendiants.

Ce qui a poussé le Département d’Etat américain à dire que « le gouvernement du Sénégal ne remplit pas pleinement les normes minimales pour l’élimination de la traite ». Toute fois, le rapport américain sur la question précise que « des efforts importants sont consentis pour y arriver ».

Il faut noter qu’en 2017 le gouvernement a essayé de prendre ce problème à bras le corps. Des enfants ont été placés dans les daaras modernes mais le problème reste entier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here