PARTAGER

Le centre de traitement de Saint-Louis a été retenu pour accueillir les malades du coronavirus des régions de Louga et Matam, selon Dr Seynabou Ndiaye Fall, médecin-chef de la région médicale de la Vieille ville.

Elle n’est pas trop expansive sur la question. Dr Seynabou Ndiaye Fall, médecin-chef de Saint-Louis, qui s’exprimait pour la première fois sur le suivi de la maladie, a révélé que le centre de traitement de la Vieille ville a été choisi pour le traitement des malades de coronavirus issus des régions de Louga et Matam. Faisant le point sur la situation, le médecin-chef régional a fait savoir que 7 malades sont traités en ce moment au centre de traitement logé à l’hôpital régional de Saint-Louis, dont 4 cas issus de la ville et 3 originaires de Louga. Pour l’instant, la région de Matam n’a pas enregistré de malades dus au Covid-19.
En attendant, Dr Seynabou Ndiaye a invité les Saint-louisiens «à ne pas baisser la garde dans la mesure où les périodes d’accalmie en période de pandémie sont des périodes à surveiller, le virus pouvant à tout moment faire des percées». Que faire ? «Il faut respecter les gestes barrières consistant à entre autres se laver régulièrement les mains, utiliser les masques et surtout rester chez soi», conseille Dr Ndiaye qui a fait cette sortie en marge de la cérémonie de réception d’un don de matériels de l’entreprise Bp, destiné à appuyer la lutte contre le Covid-19. Elle dit : «Ce don intervient dans un contexte particulier marqué par la pandémie du coronavirus. Tous les services engagés dans la bataille contre le virus ont bénéficié de ce matériel qui vient d’être réceptionné, mais dont la plus grande partie est déjà arrivée dans les services comme la santé, le Service d’hygiène et les forces de défense et de sécurité.»
En écho, le représentant de Bp Alioune Dieng a souligné que son entreprise, «qui est membre de la communauté, ne saurait être en reste dans la lutte contre la pandémie dans la mesure où notre pays a développé un plan de riposte très efficace». Ce don est composé de plusieurs équipements dont des combinaisons de protection, de bottes, des boîtes de gants, des masques chirurgicaux, des boîtes de solutions hydro-alcooliques, des sacs de poubelle, des kits de prélèvement et des équipements de protection individuelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here