PARTAGER

Les Ghanéens Yaw Frimpong et Salomon Asante, en fin de contrat au Tp Mazembe (Rdc), se sont engagés pour deux ans avec Phoenix rising Fc (Etats-Unis). Ils y retrouveront Patrice Carteron, leur ancien coach à Lubumbashi, mais aussi un certain Didier Drogba.

Phoenix aura dans quelques jours un petit air de Lubum­bashi. Le club de l’Arizona, qui évolue dans la Conférence ouest de l’United soccer league (Ligue 2 nord-américaine), accueillera en effet deux anciens joueurs du Tout puissant Mazembé. Il s’agit des Ghanéens Yaw Frimpong, un défenseur de 31 ans, et du milieu de terrain Salomon Asante (26 ans).
Les deux Black Stars étaient en fin de contrat avec les Corbeaux depuis début décembre. Ils avaient rejoint Lubum­bashi en 2013, en provenance respectivement de l’Asante Kotoko et de Berekum Chelsea, deux des meilleurs clubs du Ghana.

Une volonté de retravailler ensemble
Avec le Tp Mazembé, ces deux joueurs formés à la Feyenoord academy ont remporté la Ligue des champions (2015), la Coupe de la confédération (2016, 2017), la Super coupe d’Afrique (2016), le championnat de Rd Congo (2013, 2014, 2016, 2017) et la Super coupe de Rdc (2013, 2014 et 2016).
Frimpong et Asante vont signer pour deux ans et retrouver à Phoenix leur compatriote Gladson Awako, arrivé lui aussi de Mazembé en octobre, ainsi que Patrice Carteron, avec qui ils ont notamment remporté la Ligue des champions en 2015. «Il y avait une volonté de retravailler ensemble», a expliqué l’entraîneur français, actuellement en vacances en famille dans sa Bretagne natale.

Salaires revus à la baisse
Les deux Ghanéens ont accepté de revoir à la baisse leur salaire. A Mazembé, selon nos informations, ils gagnaient environ 15 mille dollars par mois. A Phoenix, leur salaire, hors primes et avantages en nature, sera sensiblement inférieur.
Le club américain, même s’il est un des plus aisés de l’Usl, dispose encore de moyens relativement modestes. Cela n’a pas empêché les deux joueurs de répondre favorablement à la proposition de Phoenix, alors que Asante disposait d’une offre beaucoup plus alléchante financièrement en provenance du Qatar.

Le fait d’évoluer avec un joueur de la dimension de Drogba a pesé dans leur décision
Un élément essentiel a joué dans leur choix sportif : la perspective de retrouver, outre Carteron et Awako, un certain Didier Drogba. L’ancien capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire, qui prendra sa retraite en 2018 à 40 ans, avait rejoint Phoenix en avril dernier, devenant actionnaire du club.
«Le fait d’évoluer avec un joueur de la dimension de Drogba a pesé dans leur décision. A ses côtés, Frimpong et Asante vont beaucoup apprendre», explique l’entraîneur français. Ces deux départs viennent s’ajouter à ceux du Ghanéen Daniel Adjei, du Zambien Given Singuluma et des Congolais Patou Kabangu et Hugues Bedi.
Jeune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here