PARTAGER

Si toutes les conditions sont réunies, Kara Mbodji sera Nantais dans les prochaines heures. Mais prudence, avec cette visite médicale pour quelqu’un qui avait un problème de genou.

Un petit contretemps. Kara Mbodji, défenseur central sénégalais de 28 ans, est attendu mardi matin à la Jonelière. Il était prévu que le colosse (1,92 m, 85 kg), qui appartient à Anderlecht (jusqu’en 2020), arrive lundi (hier) matin, mais le club belge l’a finalement retenu quelques heures supplémentaires. Un prêt avec option d’achat est envisagé.
A son arrivée à Nantes, le joueur devra d’abord passer divers examens médicaux. Une attention particulière sera portée sur l’état du genou droit de Kara Mbodji, qui aurait été opéré au moins à deux reprises et qui l’a éloigné des terrains durant cinq mois lors de la saison 2017-2018. Le joueur souffrirait d’un souci de cartilage. La direction du Fc Nantes est parfaitement au courant. La semaine dernière, Kara Mbodji a joué un match amical (90 minutes) sans aucune gêne. «C’est un très bon défenseur, très costaud dans les duels, estime Benjamin Helson, journaliste à Sudpresse/Le Soir. Il a une relance relativement propre. Sur les cinq saisons qu’il a réalisé en Belgique [2 à Genk et 3 à Anderlecht], quand il était en forme, il faisait partie des meilleurs défenseurs du championnat.» A Anderlecht, Kara avait joué 29 matchs pour quatre buts en 2016-2017 et 32 matchs pour deux buts en 2015-2016.

Il veut franchir un palier
Cadre d’Anderlecht depuis trois ans, pourquoi le club belge le laisserait alors partir en prêt avec option d’achat ? «Il y a une nouvelle direction, explique le journaliste. Elle veut du renouveau en faisant confiance à des jeunes du club et en attirant de jeunes éléments de l’extérieur. Mais, il y a aussi une volonté de Kara de partir et de franchir un palier.»

Nantes veut en faire un leader du vestiaire
En janvier 2017, Kara, dont l’agent Mogi Bayat est un proche de Waldemar Kita, avait failli rejoindre Leicester… Cet été, Fulham lui a fait les yeux doux. Cet international sénégalais [aucune entrée en jeu en Russie lors du Mondial en juin] a une réputation de meneur d’hommes, de forte gueule, et la direction du Fc Nantes aimerait beaucoup en faire un «leader» du vestiaire.
En attendant, si la visite médicale s’avère positive, Kara Mbodji pourrait être la 7e recrue estivale du Fc Nantes, après Fabio, Evangelista, Boschilia, Waris, Miazga et Libombe.
Avec 20minutes.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here