PARTAGER

Youssouph Mbow prend une nouvelle orientation politique. Le leader du Rassemblement pour la solidarité et l’unité dans la République (Ras.su.re) milite désormais pour la défense des valeurs environnementales, mais réitère son «engagement» aux côtés de Khalifa Sall et de Taxawu Senegaal.

Le Rassemblement pour la solidarité et l’unité dans la République (Ras.s.u.re) a organisé son troisième congrès ordinaire samedi dernier à la Piscine olympique de Dakar pour officialiser sa nouvelle orientation politique. Selon le secrétaire général du mouvement, cette rencontre a pour objectif de faire passer deux informations majeures. «La première information majeure est que nous avons rompu avec le Parti socialiste (Ps). Nous avons désormais constitué notre mouvement qui a une orientation écologique et qui se positionnera dans le landernau politique comme une formation de gauche», informe Youssouph Mbow. Le Ras.s.u.re, à l’en croire, est dorénavant une formation politique qui va défendre les valeurs environnementales et celles du développement durable. «Nous notons partout des dérèglements climatiques qui engendrent des catastrophes extraordinaires au niveau de la planète. C’est pourquoi nous nous sommes dit qu’il va falloir que nous portions et défendions ces valeurs environnementales et que nous arrivions à convaincre le maximum de Sénégalais sur l’urgence et l’impérieuse nécessité de défendre l’environnement», a expliqué M. Mbow. Certains pourraient s’interroger sur ses relations avec l’ancien maire de Dakar. Mais Youssouph Mbow se veut clair : «Nous réitérons notre ancrage dans Taxawu Senegaal et notre loyauté à Khalifa Sall qui est pour nous une référence politique.» Aussi, le désormais défenseur de l’environnement est revenu sur l’appel aux retrouvailles de la famille socialiste. «Vous savez, il ne faut pas se faire trop d’illusions. Il y a des retrouvailles impossibles, car nous avons beaucoup de contradictions avec nos anciens camarades. On ne peut plus, idéologiquement parlant, être du Parti socialiste parce que nous n’avons plus les mêmes principes et ne défendons plus les mêmes causes», a-t-il précisé.
Interpellé par ailleurs sur la question relative à un éventuel troisième mandat pour Macky Sall, il indique que cela n’est qu’un «débat malsain». «Le Président Macky Sall sait pertinemment qu’il est en train de faire son dernier mandat. Il n’y a aucune autre interprétation qui vaille», martèle M. Mbow qui invite d’ailleurs le leader de Benno bokk yaakaar (Bby) à «trouver des solutions aux attentes des Sénégalais».
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here