PARTAGER

L’Alliance pour la République (Apr) salue la «transition pacifique» en Gambie, obtenue «sans effusion de sang». Un aboutissement, souligne le parti présidentiel, de «longues tractations, aussi bien au plan diplomatique que militaire, à travers les actions combinées des négociateurs et des forces interarmées de la Cedeao, dont le déploiement sur le terrain a très vite permis de faire entendre raison au Président sortant Yahya Jammeh et le faire quitter le pouvoir». Dans un communiqué, le parti au pouvoir décerne une «mention spéciale» au Président Macky Sall dont le «leadership et le rôle de premier plan dans la résolution de cette crise ont été très déterminants». Seydou Guèye et ses camarades constatent, en effet, une attitude «ferme et sans équivoque» du chef de l’Etat, «de concert avec l’ensemble de ses homologues de la Cedeao et de l’Union africaine, avec l’aval du Conseil de sécurité de l’Onu».
Cette position, renforcée par l’accueil et la prestation de serment du Président Barrow à l’ambassade de Gambie au Sénégal, ajoute-t-on, «témoigne et éclaire sur le leadership du Président Macky Sall en Afrique et dans le monde». En outre, poursuit l’Apr, en accueillant le successeur de Jammeh sur le sol sénégalais, facilitant son investiture et engageant notre Armée sur le terrain des opérations, le Président Sall a «sans nul doute contribué de façon décisive au rétablissement de l’ordre constitutionnel et de la paix en Gambie».
hamath@lequotidien.sn