PARTAGER

La situation ne cesse de se dégrader avec la multiplication des cas. Le pays a atteint la barre des 500 personnes affectées à la suite des résultats exceptionnels connus hier, à savoir 66 cas positifs dont 5 communautaires. Face à cette situation qui commence à inquiéter, le ministère de la Santé et de l’action sociale exige le port du masque dans les marchés et lieux publics.

En entendant le ministre de la Santé et de l’action sociale donner les résultats des tests virologiques d’hier, les téléspectateurs n’ont pas manqué d’exprimer leur peur. Evidement, la situation ne fait que s’aggraver, surtout avec la multiplication des cas communautaires. Selon le ministre, le profil des malades est en train de changer : «Les commerçants sont devenus les plus exposés aux cas communautaires. Sur les 5 cas communautaires enregistrés hier, quatre sont des commerçants.» Ce qui l’amène à exiger le port du masque dans les marchés et autres lieux publics du pays, conformément à l’arrêté du ministère de l’Intérieur.
Par ailleurs, Abdoulaye Diouf Sarr regrette la poursuite des transports inter-régions, malgré les mesures d’interdiction. Il se désole que «les mesures d’interdiction de déplacement inter-régional ne soient pas rigoureusement respectées par certains Sénégalais. Cette attitude, au-delà d’exposer leurs auteurs à la maladie, favorise la propagation du virus». En plus, le ministre de la Santé a demandé à ses services d’augmenter le nombre de prélèvements des cas suivis afin de pouvoir déceler les cas asymptomatiques le plus tôt possible.
Aujourd’hui, l’augmentation des tests virologiques permettra d’avoir une idée assez réelle de la situation de la maladie. Rien que pour la journée d’hier, le nombre des nouveaux cas atteints du coronavirus a presque doublé. Il est passé de 37 à 66 nouvelles contaminations dans le pays. Selon le ministre de la Santé, sur 528 tests réalisés, 66 sont revenus positifs. Il s’agit de 61 cas contacts suivis et 5 cas issus de la transmission communautaire. A l’en croire, les cas communautaires proviennent de la Médina (1 cas), de Mbacké (1 cas) de Touba (2 cas) et de Pout (1 cas).

La barre des 500 cas positifs franchie
Cependant, 5 patients sont sortis de l’hôpital. Depuis l’apparition de la maladie du coronavirus dans le pays le 2 mars dernier, 545 cas tests positifs au Covid-19 ont été recensés, dont 262 guéris, 7 décès, une évacuation en France sur la demande de ses proches et 275 patients encore sous traitement dans les différents centres hospitaliers du pays. Après avoir encouragé le personnel de santé et magnifié leur engagement pour le travail exceptionnel qu’il abat dans la lutte contre le Covid-19, le ministre a demandé à ses services de «renforcer considérablement leurs moyens de protection».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here