PARTAGER

Le ministre de l’Intérieur, Ali Ngouille Ndiaye, a rassuré les observateurs sur la transparence de la Présidentielle de dimanche prochain.

«Je puis vous garantir que cette élection se fera dans la transparence et dans le respect des droits de tous les candidats, avec une application vigoureuse de la législation électorale», s’est engagé Ali Ngouille Ndiaye face aux observateurs lors de la rencontre d’échanges sur le scrutin du 24 février prochain.
Toutes les précautions ont été prises et les règles édictées par le Code électoral respectées dans les délais, a dit le ministre de l’Intérieur. Il s’agit notamment,  de la révision du fichier, de la mise à disposition des candidats de la carte électorale, depuis le 24 janvier dernier, et du fichier électoral depuis le 3 février. Et tout le matériel est en place depuis le 10 février dans les sous-préfectures et les préfectures, a assuré M. Ndiaye.
Le ministre a décliné par ailleurs les statistiques arrêtés pour le scrutin de dimanche : «15 397 bureaux de vote, dont 14 651 à l’intérieur et 746 à l’extérieur ; 6 683 043 électeurs enregistrés dont 6 373 451 au pays et 309 592 à l’étranger ; 40 100 000 bulletins imprimés soit 8 020 000 par candidat ; les Sénégalais votent dans 49 pays étrangers ; les membres de bureaux de vote désignés par l’Administration sont au nombre de 46 171 (3 par Bv) et 76 985 soit un représentant par candidat dans chaque Bv.»
En outre, le taux de retrait des cartes d’électeur dépasserait 97%  si l’on en croit le ministre de l’Intérieur.
Aly Ngouille Ndiaye rassure quant à la transparence du processus : «Personne ne peut truquer les élections parce qu’il ne peut pas y avoir de bureau fictif au Sénégal. La carte électorale donne tous les détails sur le nombre de bureaux de vote, les lieux voire les classes. Mieux, les listes des électeurs ont été distribuées aux candidats, présidents de Bv et au Cena. Et les pv qui n’auront pas la signature de la Cena ne seront pas valables», ajoute le ministre.
Au terme, le directeur de la Communication de la Direction générale des élections (Dge), Bernard Casimir Cissé, a présenté aux observateurs le guide de l’électeur, constitué des différentes étapes du processus électoral. Rappelons que 36 observateurs  sont accrédités par le ministère de l’Intérieur pour assurer l’assistance démocratique de la Présidentielle du 24 février 2019.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here