PARTAGER

Air Sénégal va réceptionner son 2ème A330-900 néo dans un mois et demi. Nafissatou Fall Diagne en a fait l’annonce dimanche lors d’une réunion au ministère du Ttourisme et des transports aériens. «La compagnie a reçu la confirmation du constructeur Airbus que l’avion serait disponible et serait à Dakar le 15 octobre», a-t-elle fait savoir, informant que la cérémonie de réception se tiendra le même jour.
L’A 330-900 neo est un avion de dernière génération dotée d’une technologie très avancée. Il est doté d’une cabine en mode tri-classe et configuré pour accueillir 32 passagers en classe Affaires, 21 en Premium et 237 en Economie.  D’après le catalogue des prix Airbus, le prix de cet avion en 2018, année de la commande, était de 296.4 millions dollars américains soit 176 milliards 871 millions 785 mille 829 francs. C’est lors du Salon du Bourget en juin 2018 que Sénégal Air avait passé commande des deux appareils.
Le premier réceptionné au mois de mars est positionné sur la ligne Aibd-Charles De Gaulle Roissy. Air Sénégal devenait ainsi la première compagnie aérienne africaine à mettre en service ce modèle d’avion à la pointe de la technologie. Une grande cérémonie est en effet programmée pour la réception du 2ème avion sorti flambant neuf des usines d’Airbus. «Nous nous sommes réunis à l’effet de discuter des différentes actions à entreprendre dans le cadre de l’organisation de la cérémonie de lancement du deuxième 330neo de la compagnie nationale Air Sénégal Sa», a noté à ce propos Mme Diagne.
Pour Mahawa Diouf, Secrétaire général de Las, cette nouvelle acquisition va davantage positionner la compagnie nationale dans un secteur très serré en termes de concurrence. «Air Sénégal qui dispose de l’appui des autorités a désormais les reins plus solides pour faire face à la concurrence en positionnant son second A 330. Avec ce nouvel appareil, la compagnie nationale va développer le trafic et faire de Dakar une plateforme indispensable pour le tourisme et le trafic aérien. Cela permettra à la compagnie de développer son plan stratégique pour faire de Dakar un hub aérien», a-t-il indiqué. Les destinations que va desservir le nouvel arrivant, qui porte à six le nombre d’avions du pavillon national n’ont pas été dévoilées.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here