PARTAGER

Les députés ont manifesté hier, à l’occasion de l’examen du projet de budget de ministère du Tourisme et des transports aériens, leur fierté et adhésion pour la compagnie Air Sénégal S.a. Nombre d’entre eux ont plaidé pour le renforcement de cette compagnie nationale, tout en incitant le ministre du Tourisme et des transports aériens à promouvoir davantage la destination Sénégal.

Air Sénégal S.a est à la fois source de fierté et d’inquiétude pour les parlementaires qui attachent de l’importance à cette compagnie nationale, compte tenu de son coût et de sa rentabilité, mais aussi pour la culture sénégalaise qu’elle transporte à travers le monde. Les députés ont quasiment tous plaidé pour sa promotion et celle de la destination Séné­gal.
«Air Sénégal est notre fierté. Il faut pousser la réflexion, parce qu’il s’agit d’une compagnie nationale. A nous de la soutenir. La cherté des billets ne doit en aucun cas être un prétexte pour ne pas être notre fierté», a dit Mame Diarra Fam, député de la diaspora.
Cheikh Abdou Bara Doly Mbacké a plaidé pour plus de ressources pour cette compagnie, afin qu’elle puisse concurrencer celles de la sous-région. Aramatoulaye Diatta et Cheikh Seck ont aussi demandé plus de moyens pour cette compagnie qui emploie plus de 300 Séné­galais.
Cependant, des améliorations doivent être faites, notamment au niveau de la communication, selon certains députés qui ont voyagé par les avions de cette société nationale. Abdou Ngueth, quant à lui, nourrit des craintes par rapport à la gestion de la compagnie. Le député dit avoir noté des querelles au niveau de la direction. «Il faut regarder de près cette boîte avant qu’elle ne tombe en faillite comme ses prédécesseurs Air Sénégal international et Air Afrique», suggère-t-il. La flotte d’Air Sénégal S.a est forte de 8 avions dont 4 loués, notamment les A319 et A321.
Au-delà de la sous-région, le ministre annonce ainsi l’ouverture de la ligne New York-Dakar-Washington en 2021. «La compagnie va avoir une licence», informe Alioune Sarr qui se félicite de l’adhésion des parlementaires à la compagnie.
Le ministre du Tourisme et des transports aériens a reçu les félicitations de quasiment toute la représentation nationale qui a adopté son budget pour l’exercice 2021, arrêté à 35 milliards 70 millions 493 mille 503 francs Cfa.
Les députés se sont tout de même préoccupés de la modernisation et diversification de l’offre touristique, de la promotion de la destination Sénégal et de la politique du transport aérien et du renforcement de l’offre infrastructurelle et des services aéroportuaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here