PARTAGER

Le vol inaugural de l’édition 2018 du pèlerinage à la Mecque a décollé hier du tarmac de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd). La traditionnelle cérémonie de cet évènement a été présidée par le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur. Selon Me Sidiki Kaba, le quota pour l’édition 2018 a été fixé à 12 mille 860 pèlerins dont 2 000 qui sont convoyés par la Délégation générale et le reste par les voyagistes privés. Le coût du «package» est fixé à 2 millions 600 mille francs cfa.
Pour la journée d’hier, un Airbus A330 Flynas a embarqué 417 pèlerins sur la piste de l’Aibd, constituant le premier vol de la délégation. Pourtant, l’appareil pouvait prendre jusqu’à 440 personnes. «Nous avons voulu jouer la carte de la sécurité. Pour que les pèlerins puissent être dans les meilleures conditions, c’est 417 pèlerins qui vont quitter aujourd’hui (hier) par ce vol inaugural pour aller aux deux lieux saints de l’islam», a soutenu Sidiki Kaba peu avant le départ des pèlerins. Au total, 20 vols sont prévus pour l’édition 2018. Le premier a décollé le 4 août dernier et le dernier est prévu le 14 août. «Nous sommes au dixième vol des pèlerins, il reste encore cinq autres. Nous avons transporté 4 400 pèlerins sur les 7 000 que nous devons transporter. Il faut dire qu’il y a 12 mille 800 pèlerins. Sur ces 12 mille 800, 50% doivent obligatoirement prendre le vol avec la compagnie affrétée par l’Etat. Le nombre de pèlerins inscrits sur le vol affrété par le gouvernement dépasse les 50%», s’est réjoui Abdoul Aziz Kébé. D’après le délégué général au pèlerinage, les premiers pèlerins partis à Médine sont arrivés dans de bonnes conditions. «Il n’y a aucun souci. Le long du trajet et leur prise en charge là-bas sont bien organisés», assure M. Kébé.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here