PARTAGER

L’Organisation maritime internationale (Omi) organise à Dakar, depuis hier, un «cours régional de formation sur le transport et la manutention des marchandises dangereuses» à l’intention des acteurs publics/privés et des opérateurs économiques.

Port autonome de Dakar abrite depuis un «cours régional de formation sur le transport et la manutention des marchandises dangereuses». Dans un communiqué, l’Agence nationale des affaires maritimes (Anam), dont le coordonnateur interne M. Achille Guèye a ouvert les travaux hier, a fait savoir que cette formation qui va durer quatre jours, vise à renforcer les capacités de tous les acteurs publics/privés et des opérateurs économiques intervenant dans les différentes étapes de la manipulation et du transport des marchandises dangereuses. Il permet également, selon la cellule communication de l’Anam, «à prévenir les pollutions du milieu marin, des installations portuaires entre autres». Par ailleurs, note le document, «ce cours régional de formation sur le transport et la manutention des marchandises dangereuses est destiné aux fonctionnaires des administrations maritimes en charge des questions relatives à ces dites marchandises, aux responsables des capitaineries des ports et aux personnels des entreprises maritimes impliquées  de même qu’aux personnels techniques et portuaires d’autres Etats de la sous-région à l’instar du Congo, du Benin, de la République démocratique du Congo et de la Mauritanie».

Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here