PARTAGER

Les investissements dans le transport routier ont «plus que triplé», atteignant 198 milliards de francs Cfa entre 2012 et 2017, contre 60, 5 milliards de 2010 à 2012, indique un document de l’Apix remis à la presse, à l’occasion du 8e Groupe consultatif du Sénégal qui a eu lieu les 17 et 18 décembre à Paris.
Le document indique que «près de 1 270,5 km ont été construits» sur la période de 2013-2017, «soit une moyenne de 317 km de routes revêtues par an», contre 184 km en 2012.  Il rappelle que 52 km d’autoroute ont été «construits et mis en service, ce qui a permis d’améliorer la liaison entre Dakar et les grandes villes».
L’Apix indique que le coût kilométrique a baissé à 5,3 milliards de francs Cfa pour 2012-2013 contre 6 milliards sur la période 2000-2011, «soit une économie de 25 milliar­ds».
A la fin de l’année 2018, annonce l’agence, le réseau autoroutier s’enrichira des tronçons Aibd-Thiès (16 km), Sindia-Mbour (24 km) et de l’autoroute Ila Touba (113 km). Elle souligne que 82 millions de dollars ont été investis dans le renouvellement du parc automobile, permettant l’acquisition de 475 unités. Selon elle, l’arrivée attendue du Bus rapid transfert (Brt), un projet de 298 mil­liards, permettra d’améliorer les conditions de déplacement des usagers de l’agglomération dakaroise.
Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here