PARTAGER

L’instauration du couvre-feu, suivie de mesures restrictives sur le transport, a plongé les travailleurs dans le désarroi. Souvent rattrapés par la patrouille, ils ont haussé le ton pour pousser l’Etat à trouver des mesures palliatives. N’est-ce pas ? «Pour faire face à la forte demande de transport en cette période de crise, Dakar dem dikk organise des express à partir d’aujourd’hui (hier) à 16 heures aux différentes gares de la ville» pour rallier certains quartiers comme Guédiawaye, Pikine et Diakhaye, Keur Massar, Rufisque, Malika, annonce la compagnie de transport.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here