PARTAGER

La Direction générale de Limak-Aibd-Summa (Las), gestionnaire de l’Aéroportuaire international Blaise Diagne (Aibd), a rencontré mardi, la presse pour faire le point sur ses activités et dégager ses perspectives.

«L’Aéroport international Blaise Diagne se veut un outil de développement économique et de promotion du Sénégal.» Cet avis est de Xavier Mary, Directeur général de Limak-Aibd-Summa (Las), gestionnaire de ladite plateforme aéroportuaire. C’était au cours d’une rencontre avec la presse régionale de Thiès, lors d’un «Ndoguou de presse». Il explique : «En 2018, nous avons fait une progression de 9,77%, pour un trafic total de 2,4 millions de passagers.» Une croissance qui à son avis, est «au-dessus de la moyenne africaine». Ce qui montre à ses yeux, «le dynamisme de l’aéroport». Et ceci poursuit-il, «grâce à l’arrivée de compagnies aériennes et du lancement de Air Sénégal.» Et de noter : «Nous œuvrons avec nos équipes et nos partenaires à développer le trafic, mais aussi à satisfaire l’ensemble de nos clientèles que ce soit les compagnies aériennes où les passagers utilisant l’aéroport». Pour cette année 2019, le patron de Las, de renseigner aussi : «Nous n’avons pas eu de nouvelles compagnies. Donc nous observons un trafic légèrement inférieur. Mais nous attendons la fin de l’année pour l’évaluer et le comparer à l’année 2018.» Toutefois fera-t-il noter : «L’aéroport tend à développer son activité et à ouvrir de nouvelles lignes puisque nous avons mis en place un service qui s’occupe d’aller démarcher de nouvelles compagnies sans oublier de contribuer activement au développement de notre compagnie nationale Air Sénégal».

35 410 tonnes de fret traitées en 2018
S’agissant du confort du passager, «l’un des éléments primordiaux» de Las, Xavier Mary de relever qu’ils mettent en place un certain nombre d’actions qui visent à satisfaire les clients, mais ils mesurent aussi la satisfaction des voyageurs qui fréquentent l’aéroport. Dans ce cadre, explique-t-il, «nous avons mis en place un système dénommé : Smiley box. Il est positionné le long du parcours des passagers, afin de recueillir leurs appréciations du service». Il ajoute : «C’est une cinquantaine de Smiley box permettant au passager de donner son avis de satisfaction, avec trois options allant de «Satisfait», «Moyen­nement satisfait» à «Pas satisfait». Et grâce à ce système nous mesurons à temps réel la satisfaction du passager. Aujourd’hui, nous sommes à des résultats de l’ordre de 80 à 85% de satisfaction, correspondant aux passagers dont l’avis est matérialisé par un «petit bonhomme vert souriant».» En plus de ce dispositif, explique-t-il, des enquêtes de satisfaction sont faites. «Nous interviewons en direct avec des passagers. Ce qui leur permet à la fois de donner leur sentiment et leur préoccupation pour l’avenir.» Pour dire, selon lui, «ces outils nous ont permis de déterminer les produits que nous mettrons demain au service des passagers où des actions que nous mènerons pour améliorer la qualité de service». Et de laisser entendre : «C’est une grande fierté pour nous, parce que nous voulons que l’aéroport reflète l’image du Sénégal et exprime la Téranga sénégalaise.» Au-delà, il a noté que l’Aibd qui dispose de 33 compagnies régulières, cargos et 40 destinations, et 658 employés, a traité 35 410 tonnes de fret en 2018, avec 27 640 mouvements d’avions. Aussi le Directeur général de Las est revenu sur la directive du chef de l’Etat Macky Sall, pour un «Sénégal zéro déchets», pour renseigner, «nous menons des actions qui visent à diminuer les gobelets, les pailles et assiettes en plastique, afin de réduire la production de déchets. Nous voulons donner une image d’un Sénégal accueillant à l’aéroport». Sur le plan social avec le mouvement d’humeur des syndicalistes de sa boite, M. Mary affirme que Las propose «des départs volontaires à nos 658 employés. Ce sont des solutions généreuses qui devraient permettre à des personnes d’aller faire leur avenir ailleurs avec une importante somme d’argent».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here