PARTAGER

Les femmes du transport aérien et de l’aviation civile sont invitées à plus de participation dans le développement de ce secteur. Maïmouna Ndoye Seck, ministre des Transports aériens et du développement des infrastructures aéroportuaires, a lancé ce message, lors de la célébration de la Journée internationale de la femme organisée la semaine dernière, par les femmes de l’Aéroport international de Blaise Diagne (Aibd). Selon Maïmouna Ndoye Seck, l’année 2017 a été placée sous le sceau de l’envol du transport aérien et son ministère a enregistré des performances dans les domaines suivantes : la mise en exploitation de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass, le processus de réhabilitation des aéroports régionaux et la mise en place d’une compagnie aérienne performante. A en croire le ministre des Transport aériens et du développement des infrastructures aéroportuaires, ces objectifs ont été atteints et les travaux préliminaires concernant les études techniques et les travaux de construction des aéroports régionaux de Saint-Louis, de Ouros­sogui-Matam, de Ziguinchor, de Tambacounda et de Kédougou seront lancés avant la fin du premier semestre, suite au contrat qui a été signé depuis le mois de novembre pour le maillage du territoire avec des équipements de dernière  génération.
Elle a évoqué également que la compagnie  nationale est dotée  de deux appareils neufs. «Ce sont des appareils de type Atr 72- 600 qui nous permettrons de démarrer l’exploitation du réseau domestique et de proche voisinage en attendant d’attaquer le réseau régional et intercontinental, grâce à deux Airbus A 330 de der­nière  génération dont l’acquisition est en cours», a soutenu Maïmouna Ndoye Seck.
Pour consolider les acquis, le ministre des Transport aériens a déclaré que l’année  2018 sera une année  de consolidation. C’est pourquoi, elle a lancé un appel en direction des travailleurs pour faire de la performance une culture. «J’ex­horte les femmes et les hommes de la plateforme aéroportuaire à maintenir notre outil en état de bijou qui fait la fierté des Séné­galais et de la diaspora. Notre aéroport principal doit être inscrit sur la liste des aéroports certifiés et une qualité de service dans les standards les plus élevés. Nous y arriverons, si nous y travaillons tous ensemble», a plaidé Mme  Seck. Elle a invité également à améliorer la communication en référence à la grève des travailleurs de l’Aibd  jus­te après l’inauguration.
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here