PARTAGER

L’Aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar a inauguré hier, une installation de portiques automatiques «E-Gates».  Ce dispositif renforce les mesures de sûreté et accélère le traitement des passagers, qui se bousculaient souvent devant les halls de départ et d’arrivée de l’aéroport. Une image qui sera conjuguée au passé avec ces installations.

L’Aéroport international Léopold Sédar Senghor se met aux normes internationales pour assurer un meilleur traitement aux passagers et renforcer la sûreté de l’infrastructure. C’est dans ce cadre que les Aéroports du Sénégal et Sécuriport, qui gèrent la sécurité de l’aéroport, ont mis en place le système «E-Gates», qui est une installation de portiques intelligentes au niveau des halls de départ et d’arrivée de l’Aéroport de Dakar. Cette installation moderne permet de contrôler à la fois plusieurs passagers par un système automatique de contrôle de documents, de prise d’empreintes et de photos des usagers. En outre, l’installation d’un tel système permet de faire face «efficacement aux encombrements» dus à l’arrivée quasi-simultanée de plusieurs vols, qui créent des encombrements au niveau des postes de contrôle. Au final, le gain de temps sera énorme comparé au système précédent, qui est devenu presque désuet. Selon le Directeur général de la Police nationale, Oumar Mal, venu présider l’inauguration de ces installations, c’est une «nouvelle phase» dans la sécurisation de nos aéroports surtout par ces temps marqués par le phénomène du «terrorisme». En écho, selon le Directeur général des Aéroports du Sénégal (Ads), Papa Maël Diop, «le système permettra aux passagers de récupérer rapidement leurs bagages. Et avec l’appui de Sécuriport, nous avons formé des agents de facilitation pour assister et faciliter le traitement des passagers».
Par ailleurs, le Directeur de Sécuriport, qui a installé le système, soutient que «toutes les semaines, on arrête des criminels. Nous sommes reliés directement aux bases de données d’Interpole, les bases de données locales de l’Etat du Sénégal. Si des personnes sont identifiées sur ces bases ou par des services secrets étrangers, nous sommes capables de les identifier et de les arrêter. C’est donc, dans cet élan de la modernisation des services aéroportuaires que le système E-Gates est installé pour renforcer la sécurité et faciliter les formalités d’enregistrement au départ et à l’arrivée».
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here