PARTAGER
Charles Fall, Directeur général de la Sones.

Une délégation dirigée par le directeur général de la Société nationale des eaux du Sénégal (Sones), Charles Fall, a visité hier les installations hydrauliques au niveau de la commune de Tassette, dans l’arrondissement de Notto. Il s’agit entre autres de quatre forages, d’une station de pompage. Selon le coordonnateur du projet, la station de pompage est dotée de trois pompes. «Mais ce sont les deux qui fonctionneront. En parallèle, le troisième sera en stand-by pour faire le circuit fermé pour éviter d’utiliser une pompe toute une journée», explique Malick So. Il indique que les deux nouveaux réservoirs en construction ont une capacité de 10 m3 chacun. L’ensemble des forages est terminé et les équipements qui ont été réceptionnés sont en train d’être installés. Et d’après M. So, d’ici quelques jours, ils vont finir d’équiper les forages. A l’en croire, les travaux sont presque finis. «Pour la station de pompage, on est presqu’à 95%, puisque tout est installé. Chacune des pompes fait 525 m3 par heure, soit 1 050 m3 par heure ou encore 23 mille 100 m3 par jour. Et cela correspond à un fonctionnement de 22 heures. Si on repousse à 24 heures, on aura 25 mille 200 m3 par jour, ce qui va dépasser les prévisions par rapport au financement de la Banque mondiale», se réjouit-il.
Le directeur général de la Sones se dit satisfait de l’état d’exécution des travaux du Programme d’urgence complémentaire de Dakar. «Nous sommes à 90% d’exécution et nous espérons que les travaux seront mis en service dans les semaines à venir», a soutenu M. Fall à l’issue de la visite.
Le projet de Tassette d’un coût de 11,5 milliards de francs Cfa, financé par l’Etat du Sénégal avec l’appui de la Banque mondiale, vise à renforcer l’alimentation en eau des populations de la capitale à hauteur de 25 mille m3. Avec les 17 mille m3 de Bayakh, cela fera plus de 40 mille m3 qui seront mobilisés. Ils correspondent au 90% du déficit en eau. Autrement dit, «avec eux, le déficit sera résorbé et nous pensons qu’avec la mise en service des ouvrages, cela va davantage améliorer l’alimentation en eau des populations de Dakar», a soutenu le Dg de la Sones.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here