PARTAGER

Amadou Mbacké Diop, boulanger de formation, a été inculpé dans une affaire de faux billets de banque. Il a été pris en flagrant délit alors qu’il tentait d’escroquer des commerçants au marché de Thiaroye Gare. Attrait à la barre pour tentative d’escroquerie et détention de faux billets, il a été condamné à un mois de prison ferme.

Les faits se sont produits au marché de Thiaroye Gare, situé dans la banlieue dakaroise. Amadou Mbacké Diop s’est rendu sur les lieux pour acheter des produits de toilette. Il s’est présenté devant l’étal de Khadim Mbaye en lui remettant 1 000 F Cfa. Vigilant, M. Mbaye a scruté le billet avant d’informer à son client qu’il lui a remis un faux billet de banque. Le sieur Diop lui a rétorqué que c’est de l’argent que lui ont versé des acheteurs. Sur ce, il a quitté les lieux pour se diriger vers un autre magasin. Mais le sieur Mbaye qui n’accordait pas trop de crédit aux paroles du faussaire l’a suivi. C’est ainsi qu’il l’a vu s’introduire dans le magasin d’un nommé Amadou à qui il a remis un billet de 2 000 francs pour acheter un produit qui ne coûtait que 500 francs.
A sa sortie de la boutique, Khadim Mbaye y est entré pour s’enquérir de la situation. Il a demandé au propriétaire du magasin de regarder le billet que l’acheteur venait de lui remettre. Après vérification, il s’est avéré que c’était un faux. C’est sur ces entrefaites que Amadou Mbacké Diop a été arrêté. La fouille opérée sur son sac a permis de découvrir 7 faux billets de 500 francs ainsi que plusieurs monnaies d’autres pays.
Devant la barre, Amadou Mbacké Diop a réitéré ses déclarations faites à l’enquête préliminaire en soutenant qu’il ignorait que l’argent qu’il détenait était des faux billets, car il lui a été remis par des acheteurs. Malgré tout, il ne s’est pas prononcé sur les différents billets des autres pays trouvés dans son sac qui sont aussi des faux.
Selon le Parquet, les faits ne souffrent d’aucune contestation. Il a requis trois mois ferme pour la tentative d’escroquerie et 6 mois ferme pour de la détention de faux billets de banque avant de demander la confusion des peines. L’avocat de la défense a sollicité la clémence du Tri­bu­nal. Rendant son verdict, le juge a condamné Amadou Mbacké Diop à un mois de prison ferme.
justin@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here