PARTAGER

Amadou Dia Ndiaye a prouvé qu’il peut faire oublier Ibrahima Niane, l’ancien avant-centre de Génération Foot parti monnayer ses talents à Metz. Titularisé au sein de l’attaque des Grenats samedi, ce jeune de 18 ans a marqué les esprits en réussissant untriplé qui permet à son équipe de dominer l’équipe marocaine (3-1). Très efficace dans la surface de réparation adverse, Amadou Dia Ndiaye est parvenu à remettre son équipe dans le sens de la marche en faisant parler ses talents de buteur surtout en deuxième mi-temps. Après avoir remis les pendules à l’heure (55ème mn) en s’illustrant par une “Madjer”, il s’est montré adroit à deux reprises en fusillant le portier adverse (58ème et 64ème).
Après cette prestation XXL, Olivier Perrin de lui tresse des lauriers. «Amadou Dia Ndiaye a fait une première mi-temps intéressante. En seconde période, il a fait du Dia-Ndiaye avec les plats du pied qui se sont succédé. Quand il est dans la surface de réparation, il est assez précis», s’est montré dithyrambique le technicien français à l’endroit de son buteur qu’il qualifie de «véritable renard des surfaces».
Amadou Dia Ndiaye a mérité toute la confiance placée en lui par le staff technique de Génération Foot qui a fait de lui le remplaçant naturel de Ibrahima Niane. Auteur déjà d’un but en Ligue des Champions, Amadou Dia Ndiaye doit encore progressé selon son entraîneur. «C’est un jeune joueur, il manque un peu de force sur la vitesse de démarrage. Le jour où il gommera ses imperfections, il sera plus redoutable», argumente Perrin.
International local, Amadou Dia Ndiaye a joué à l’absence du Gambien Yankuba Jarju, blessé, et qui se révèle être l’autre avant-centre qui crache des buts.

ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here