PARTAGER

Après Mbour, les premiers cas de Covid-19 ont fait leur première apparition ce week-end à Thiès. Et cette fois, la pandémie a touché le personnel de santé d’une structure sanitaire. Il s’agit, en effet, de 3 cas testés positifs, exfiltrés de ladite infrastructure sanitaire, et conduits à l’hôpital de Diamniadio pour leur confinement. Et la panique s’est emparée de Thiès ce samedi 21 mars, avec l’alerte qui a mobilisé un important dispositif d’agents d’hygiène. Lesquels, faute d’équipements, ont suspendu leurs opérations de désinfection manu-militaire. Panique totale. La nouvelle a fait le tour des réseaux sociaux. Et des Thiessois se sont demandé avec combien de patients ces agents de santé infectés ont-ils été en contact ? Ainsi, ils demandent des clarifications de la part des autorités médicales qui font dans le mutisme.
Pour l’heure, 10 des membres du personnel en contact avec leurs pairs infectés sont mis en quarantaine au sein de l’hôpital en attendant les résultats des tests. Leurs camarades du département qui ont exprimé leur solidarité se disent «inquiets» par le manque de moyens et d’équipements. «Par rapport au dispositif opérationnel face à la pandémie du coronavirus, les moyens ne suivent pas au niveau des structures sanitaires de Thiès où il n’y a rien.» Selon eux, «on fait de la littérature, mais concrètement il n’y a rien».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here