PARTAGER

Le président de la République savait que les Lions étaient souvent victimes de leur hospitalité. Au point de leur conseiller de «laisser la Téranga ici», au Sénégal. Et c’est vrai que les hommes de Aliou Cissé ont été très généreux avec les Algériens hier. Pertes balles faciles et peu d’engagement face à des Fennecs très gourmands et agressifs. Une défense dormeuse avec un Morphée nommé Cheikhou Kouyaté qui a prouvé son statut d’intérimaire. Ryad Mahrez s’est faufilé comme un électron libre, là où Sadio Mané a été hermétiquement fermé. On peut accuser l’arbitre, contaminé par la Teranga sénégalaise sur certaines actions. Mais, en définitive, c’est parce que les Lions n’ont pas voulu être les maîtres du terrain. Une défaite (0-1) qui installe le doute dans le camp de Aliou Cissé. Alors que les Harambee Stars du Kenya se sont relancés contre les Taifa Stars de la Tanzanie (3-2). Lundi, il faudra «jouer comme des garçons» pour reprendre le joueur algérien Féghouli. Pour ne pas passer au redoutable repêchage du meilleur troisième.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here