PARTAGER

Les insultes de Neymar envers l’arbitre du match Psg-Ajax et le mauvais geste de Ronaldo à la fin de Juventus-Atletico pourraient leur coûter cher.

Neymar pourrait être sus­pendu trois matchs par l’Uefa. Selon The Times, c’est la sanction à laquelle s’expose Neymar après ses déclarations polémiques sur Instagram sur le penalty grâce auquel Man­chester United a éliminé le Psg. Cela signifierait qu’il manquerait la moitié des phases de poules.
Mercredi, l’Uefa annonçait ouvrir une enquête disciplinaire contre l’attaquant brésilien du Psg, conséquence des accusations faites sur ses réseaux sociaux au sortir du match face à Manchester United.
Nous savons que l’Uefa n’a pas pour habitude de faire dans la demi-mesure pour des décisions de ce genre, ni de faire un distinguo entre les joueurs de l’élite et les moins connus, c’est pourquoi Neymar pourrait finir par regretter ses paroles.
L’international brésilien a parlé de «honte», en faisant référence au penalty sifflé contre Kim­pembe dans le temps additionnel. «Ils mettent quatre gars qui ne con­naissent rien au foot pour analyser une action», a-t-il ajouté.
Des déclarations de ce genre, jugées par l’article 31.3 du règlement de l’Uefa, ont pour habitude de coûter relativement cher, en plus d’une grosse sanction économique.

Quand Ronaldo imite Simeone
Un autre ‘crack’ est sous le coup d’une possible sanction. Il s’agit de Cristiano Ronaldo après son mauvais geste aux supporters de l’Atlético de Madrid à la fin du match retour des huitièmes de finale de la Ligue des Champions à Turin.
En effet, selon la Gazzetta dello Sport, l’Uefa pourrait ouvrir une enquête sur le geste de la star portugaise.
Dans l’attitude et contrairement à celle de Diego Simeone, selon la Gazzetta dello Sport, la célébration du quintuple Ballon d’Or risque d’être considérée comme moqueuse envers les adversaires. Le risque existe donc à voir l’Uefa ouvrir une enquête et le sanctionner éventuellement d’un match de suspension, à savoir le quart de finale aller de la Ligue des Champions.
Dans les prochains jours, la décision de l’organisation du football européen est attendue, ce qui pourrait donc sanctionner, d’une manière ou d’une autre, le comportement de Cristiano Ronaldo contre les éternels rivaux de l’Atletico Madrid. Une petite imperfection sur la nuit magique vécue par CR7 et la Juventus Turin.
Cependant, en Espagne, les informations sont différentes. Selon Sport, le joueur portugais ne risquerait qu’une sanction économique, comme celle qu’avait subie Diego Simeone lors du match aller pour le même type de geste. Wait and see !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here