PARTAGER

Mission accomplie pour le coach Malick Daff et ses poulains. Les U17 ont pulvérisé dimanche au stade Ngalandou Diouf de Rufisque les jeunes «Requins bleus» du Cap-Vert sur le score de six buts à zéro, s’ouvrant ainsi les portes de la finale. Ce succès qualifie aussi l’équipe pour la Can 2019 qui se tiendra en Tanzanie. Une deuxième participation à ce tournoi après celle de 2011 avec la génération des Moussa Wagué.

Trois buts en première période et autant en seconde. C’est la recette qu’ont servie dimanche les Lionceaux du Sénégal à leurs adversaires capverdiens en demi-finale de la Coupe de l’Ufoa A. Une vraie promenade des poulains de Malick Daff face à une équipe sans argument qui n’a fait que subir durant tout le match. Samba Diallo par deux fois, désigné d’ailleurs homme du match, Aliou Baldé, Insa Boye, Oumar Diouf et Boubacar Diallo ont été les buteurs des Lionceaux, galvanisés par un public venu nombreux. «C’était très difficile pour nous car le Sénégal est une très très grande équipe», a confessé coach Conceiçao, non sans souligner «un coup de fatigue» accusé par ses poulains, sans mordant durant le match. Le score aurait d’ailleurs pu être plus corsé n’eut été les nombreuses occasions enrayées par le portier des jeunes «Requins bleus». Domi­nateurs dans tous les segments du jeu, l’Equipe sénégalaise a vite plié le match en scorant aux 7ème et 21ème minutes. «Les buts marqués très tôt nous ont facilité le match. Après le 2ème but, il y a eu beaucoup plus d’espace et on a su garder le ballon et le faire circuler», a disséqué le coach Malick Daff.
Ce succès, qui ouvre les portes de la finale, propulse en même temps le Sénégal à la Can 2019 qui se joue en Tanzanie. C’est la deuxième fois d’ailleurs que l’Equipe U17 du Sénégal se qualifie à la phase finale de cette compétition. La dernière remontant à 2011 avec la bande à Moussa Wagué sous la conduite du coach Boucounta Cissé. Lors de cette compétition jouée au Rwanda, les Lionceaux avaient été sortis dès le 1er tour après deux défaites et une victoire. «L’objectif qui nous été assigné c’était de qualifier l’équipe à la Coupe d’Afrique et nous l’avons réussi avec la manière», a assuré à ce propos coach Daff. Pour autant, pas question de se suffire de cette qualification. «Une finale on ne la joue pas mais on la gagne. Dès demain on va se remobiliser pour poursuivre le travail car il est important de remporter le trophée», a-t-il assuré.
En finale, se sera contre la Guinée, vainqueur du Mali (2-2, 5 tab 4).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here