PARTAGER

Les Lions locaux se sont qualifiés pour la finale de la seconde édition du tournoi des 16 Nations de l’Ufoa après leur victoire (2-0) hier face au Mali. Une demi-finale marquée par la présence du président de la Confédération africaine de football (Caf), Ahmad Ahmad, venu assister à l’Assemblée générale de l’Ufoa, prévue ce samedi.
Un match qui a timidement démarré et pauvre en occasions de but dans la première période. Très agressifs sur le porteur de balle, les Maliens ont multiplié les fautes pour empêcher l’Equipe sénégalaise de développer son jeu. Les rares occasions surviennent sur coups de pied arrêtés avec Philippe Paulin Kény ou encore Ibrahima Dra­mé.
Les Lions locaux ouvrent finalement le score à la 50e mn par Ibrahima Dramé, après un travail remarquable de Ousseynou Niang. Menés au score, les Maliens seront contraints de jouer et de se découvrir. Les occasions se multiplient pour l’Equipe sénégalaise qui aurait pu inscrire le deuxième but par Assane Mbodji, seul devant les buts vides qui envoie le ballon au-dessus.
Chaque perte de balle de l’Equipe malienne se transforme en une véritable occasion pour l’attaque sénégalaise. Acculé, le Mali finit par céder et encaisse le second but à la 83e mn sur un penalty transformé par El Hadji Madické Kane. Encore une fois, c’est sur une excellente passe en profondeur de Ousseynou Niang (Homme du match) pour Ibra­hima Dramé qui se fait faucher par le gardien malien.
Enervée par les décisions de l’arbitre, l’Equipe malienne terminera la rencontre en infériorité numérique avec un rouge direct de Bourahima Sidibé coupable d’un tacle assassin sur le buteur, El Hadji Madické Kane.
En finale, les Lions seront opposés au Ghana, vainqueur de la première édition, ce dimanche. Alors que la finale des Play-dawn opposera la Guinée au Cap Vert, le samedi, après les deux journées de repos.
wdiallo@lequotdien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here