PARTAGER

Meilleure attaque, meilleure défense, meilleur buteur, meilleur joueur, meilleur gardien et la victoire finale. Les Lionceaux ont raflé toutes les mises lors du tournoi qualificatif de la Zone A pour la Can 2019 qu’ils ont survolé avec la manière. La dernière partition de ce parcours, avec quatre victoires en autant de sorties, s’est jouée hier au stade Ngalandou Diouf de Rufisque. Bien que malmenés en début de match, les poulains de Malick Daff ont régalé le public venu en masse.

Les Lionceaux ont terminé le tournoi de la Zone A en beauté en s’imposant hier par 4 buts à 0 devant la Guinée sous les yeux du président de la Caf, Ahmad Ahmad. Le sacre a commencé à prendre forme à partir de la 39e minute avec le but de Mouhamadou Diaw. Le capitaine du Sénégal décoche à l’entrée de la surface, une frappe pas assez puissante, mais dont la trajectoire a été mal appréciée par le gardien guinéen qui a tenté en vain une claquette. Sa main n’a malheureusement pas été ferme. «On était prêts à faire face parce que l’on savait que la Guinée allait miser sur l’intensité physique. Le but nous a libérés et les gosses ont commencé à élaborer et miser sur la conservation du ballon», a expliqué le coach Malick Daff. Le Sénégal a en effet souffert avant ce but libérateur. Les cadets du Sily national, plus costauds que leurs adversaires, ont su asseoir une domination en misant sur une grande intensité dans l’entrejeu. Ils ont même lancé l’alerte à la 26e minute de jeu avec un but refusé pour une position de hors-jeu. Malick Daff, sentant son équipe en mauvaise posture, a sorti à la 28e minute Insa Boye pour le remplacer par Issaga Kane pour déjouer la stratégie de la Guinée. La 37e mn, le tournant du match avec l’expulsion pour second carton jaune du latéral gauche guinéen, Alpha Mamadou Diallo. «L’arbitrage ne nous a pas facilité le match avec un but refusé pour une position de hors-jeu pas évidente. Ensuite l’expulsion d’un des joueurs suite à un second carton. Le premier carton est intervenu très tôt à la 7e minute et je crois qu’il y avait lieu d’avertir verbalement plutôt que de donner le carton», a soutenu coach Mohamed Maleah Camara. «L’objectif était de nous qualifier à la Can et on l’a réussi en demi-finale face au Mal», précise le technicien guinéen.
«Les correctifs nécessaires» effectués à la pause par Malick Daff, le Sénégal opte pour la conservation du ballon pour épuiser l’adversaire. La solution est intervenue à la 75e avec un penalty sifflé pour les Lionceaux. Le portier guinéen parvient à repousser la tentative de Amète Faye, mais Oumar Diouf, entré en jeu quelques minutes plutôt, glisse le ballon dans les filets. Le même Oumar Diouf va servir de manière magistrale Aliou Baldé qui dribble le gardien avant de mettre le ballon dans la cage vide (87e mn). Avec son doublé, Aliou Baldé est le meilleur buteur du tournoi avec 4 buts marqués. Le trophée du meilleur joueur est revenu au capitaine Mouha­madou Diaw, alors que Moha­med Guèye qui a gardé sa cage inviolée durant tout le tournoi, a été désigné meilleur gardien de but. Le Sénégal est aussi la meilleure attaque avec 15 buts marqués.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here