PARTAGER

Dans la dernière ligne droite, Jammeh sonne le branle-bas de combat, et pointe les armes de son ressentiment sur son unique voisin, le Sénégal, accusé de s’immiscer dans les affaires intérieures du pays. Au rythme où vont les choses, Barrow qui a préféré chercher refuge à Dakar sera bientôt accusé de haute trahison. Un beau cadeau du ciel pour que Yahya reste au pouvoir à… Jammeh. A moins que les membres du Syndicat des chefs d’Etat décident vraiment de la faire partir, car tout n’est que politique et intérêts. A ce sujet d’ailleurs, nos plates excuses à M. Moussa Touré qui nous a appelé hier pour nous assurer qu’il n’a jamais fait de la politique avant son retour de Ouagadougou, après avoir été débarqué de la Présidence de la Commission de l’Uemoa à la demande de Wade. Dont acte !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here