PARTAGER

Pape Malick Sy, fils cadet de Serigne Babacar Sy et nouveau porte-parole de la Famille Sy, a partagé publiquement les dernières volontés de Al Amine, qui avait porté son choix sur Serigne Mbaye Sy Mansour, comme son successeur au Khalifat. Et Serigne Sidy Ahmed Sy, qui était lui également pressenti à cette fonction, a appelé, en direct, au cours de la cérémonie de prières du 3e jour à la mémoire du défunt Khalife général des Tidianes, pour s’incliner devant les décisions de la famille de Maodo. Un choix salué, par la forte délégation du gouvernement marocain, envoyée par le Roi Mohamed VI et la famille Omarienne, devant la délégation gouvernementale, conduite par le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, venue, au nom du Président Macky Sall, assister aux prières de fin d’obsèques. A travers cet acte de sagesse, le gardien de la demeure Khalifa Ababacar Sy de la rue Amadou Assane Ndoye, le très discret Sidy Ahmed Sy, 84 ans, fils de Serigne Babacar et petits-fils du patriarche Maodo, a agréé la confirmation de Serigne Mbaye Sy Mansour comme 7e Khalife de Maodo. Ainsi l’absent le plus présent à la cérémonie, retenu à Dakar pour raisons de santé, a demandé à toute la famille de Maodo, d’assister Serigne Mbaye Sy Mansour dans sa nouvelle fonction. Et Serigne Mbaye Sy Mansour, qui a inscrit son Khalifat dans la droiture et la paix, a mis en garde, d’ores et déjà, les colporteurs de mensonges. «Que personne ne vienne me rapporter des allégations sur le dos de quiconque», prévient le tout nouveau KIhalife général des Tidianes qui, au nom de la famille de Mame Maodo, «tend la main et ouvre le cœur» à tous les musulmans à travers le monde, à toute la Oumah islamique. Le successeur de Al Amine est «conscient» de «la charge qui repose désormais sur mon dos, je me dois de l’assumer pleinement devant Dieu, sinon, j’aurais à rendre compte à qui de droit».

Pape Malick Sy, porte-parole de la confrérie
Le nouveau porte-parole de la famille Sy de Mame Maodo, Pape Malick Sy Babacar, devant les représentants de l’Eglise catholique, de l’ensemble des foyers religieux du pays, ainsi que les autorités politiques, syndicaux, entre autres, est largement revenu sur «l’exemplarité des relations entre les communautés musulmane et chrétienne qui constituent une même famille au Sénégal». Le fils cadet de Serigne Babacar Sy a remercié pour sa compassion, le président de la République, Macky Sall, qui s’était déplacé au 1er jour du rappel à Dieu de Seydi Abdoul Aziz Sy Al Amine, accompagné du Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, et d’une forte délégation gouvernementale, pour, au nom de toute la Nation sénégalaise, présenter ses condoléances à la famille Sy de Tivaouane et à toute la Oumah.
Par ailleurs, le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, venu, au nom du Président Macky Sall, assister aux prières marquant la fin des obsèques du défunt khalife, devant une forte délégation du gouvernement gambien venue présenter les condoléances du Président Adama Barrow et de la Nation gambienne, est largement revenu sur la vie et l’œuvre de Al Amine. Il a rappelé «le rôle joué par le défunt Cheikh dans la décrispation des différentes crises au Sénégal. Un guide qui a longtemps assuré son implication dans la vie politique, économique et sociale du pays».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here