PARTAGER

Plus de 184 milliards de francs Cfa viennent d’être approuvés pour le projet pilote de système de Bus rapide sur voie réservée à Dakar (Brt). «Le Brt améliorera substantiellement les conditions de déplacement dans l’agglomération dakaroise qui compte actuellement 3,5 millions d’habitants et qui devrait en avoir 5 millions en 2030», a noté Mansour Elimane Kane, ministre des Infrastructures, des trans­ports terrestre et du désenclavement du Sénégal dans un communiqué publié par la Banque mondiale, bailleur du projet.
Le projet Brt comprend plusieurs volets. Outre la construction d’une ligne Brt entièrement séparée de 18,3 km et qui permettra de transporter près de 300 mille passagers par jour, dont 27 mille pendant les heures de pointe, le projet inclut également la construction de trois terminaux de passagers et 20 stations, ainsi que la fourniture d’une flotte de bus et un Système de transport intelligent (Sti). Selon les informations fournies par l’institution de Bretton Woods, un opérateur privé sera sélectionné dans le cadre d’un partenariat public-privé par le Conseil exécutif des transports urbains de Dakar (Cetud) pour gérer le Brt. Pour la directrice des Opérations de la Banque mondiale, Mme Louise Cord, «ce système de transport en commun, moins polluant, aura un impact important sur la croissance économique du Sénégal». Elle ajoute que «les emplois qualifiés créés par les opérations de Brt offriront davantage d’opportunités professionnelles aux femmes».
La Banque mondiale assure également que les opérateurs de transport locaux, qui vont assurer le transport des usagers vers les lignes du Brt, auront l’opportunité d’être actionnaires dans le capital de l’opérateur Brt. Une vision que partage le ministre des Infrastructures, des trans­ports terrestres et du désenclavement. «La garantie de temps de trajet plus court, l’amélioration du niveau de confort et de sécurité à un coût acceptable pour les usagers permettront d’atteindre les objectifs de performance économique et d’équité sociale visés par ce projet important du Plan Sénégal émergent», s’est réjoui Mansour Elimane Kane.
mamewoury@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here