PARTAGER

Son premier match avec l’Equipe nationale A, le défenseur central de l’Olympiakos, Pape Abou Cissé, s’en souviendra encore longtemps. Auteur d’un match remarquable, «Senghor» aura été unanime sur le sermon du «Pape» au sein de l’axe central de la défense. Au point de faire oublier le duo Koulibaly-Sané, titulaires au poste et forfaits pour ce match.
En plus d’avoir répondu présent, Pape Abou Cissé n’aurait certainement pas imaginé être l’auteur du premier but des Lions dédié au sélectionneur. Au bout de 15 minutes de jeu, le bonhomme avait fini de séduire le «Sénégal du foot», de par sa classe et son élégance. «Je suis content de ma prestation, content d’avoir marqué. Aujourd’hui, ça a marché, mais demain, on ne sait pas. J’ai essayé d’aider l’équipe du mieux possible. L’essentiel était de gagner le match. Il reste le match retour qu’on doit gagner pour espérer se qualifier», dira l’ancien pensionnaire de Pikine. Qui ajoute : «Le coach m’a fait confiance mais c’est aussi grâce au travail de mes coéquipiers.» Reste à confirmer mardi lors du match retour à Khartoum.

Racine Coly dans le tempo, Sidy Sarr et Mbaye Diagne… à revoir
Au chapitre des satisfactions chez les nouvelles têtes, il faut saluer également la belle prestation de Racine Coly sur le flanc gauche de l’équipe. Très intéressant sur son couloir, il a été présent en défense, mais également a beaucoup apporté en attaque. Il devra cependant soigner ses centres. Pour les deux autres «bleus», Mbaye Diagne, titularisé en pointe, et Sidy Sarr, entré à la place de Gana Guèye, il faudra repasser. L’attaquant de Kasımpaşa Sk (Turquie), sevré de ballons, n’a pas su trouver ses marques malgré une tête sur le poteau. Quant au sociétaire de Lorient, sa position trop basse semble l’avoir handicapé si on sait qu’il joue plus haut en club. Il leur faudra montrer une meilleure copie pour espérer convaincre le sélectionneur qui s’est dit quand même satisfait de son «coup de jeune». «On a un groupe compétitif. Il y a de jeunes joueurs qui sont capables de combler l’absence de ceux qui ne pas là», s’est-il félicité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here