PARTAGER

A le voir ou à l’entendre parler, on croirait qu’il est un saint. Mais comme le temps est le meilleur des juges, voilà que Monsieur Khalifa Sall, désormais dénommé «le Khaf de la caisse d’avance», vient de montrer son vrai visage à travers une gestion nébuleuse de ladite caisse. C’est dire, pour  rejoindre cet adage courant : «Tout ce qui brille n’est pas de l’or» et par conséquent «l’apparence est toujours trompeuse».
Ainsi, cette fameuse caisse d’avance vient de mettre à nu l’homme que l’on croyait être le «Messi de la ville de Dakar» et qui a fini, de par son ingéniosité financière, de déployer tout un arsenal frauduleux pour détourner l’argent du contribuable sénégalais à des fins purement politiques. Toute cette tentative d’intoxication et de diabolisation tendant à banaliser cette affaire sera dénoncée et combattue jusqu’à la dernière énergie. Pour rappel, nous voulons dire à Barthélemy Dias que défendre l’indéfendable relève d’une entreprise très complexe et que ses menaces à l’endroit du régime sont vaines, car ce 23 juin dont il fait allusion a été l’affaire de tous les Sénégalais et par conséquent, nous ferons face à toute sorte de dérive et de sabotage contre le régime du Président Macky Sall. A ces Messieurs de la ville, «khaf de la caisse d’avance et Dias le cow-boy», nous leur disons que «le pouvoir ne s’acquiert jamais par le raccourci, encore moins par le poutching d’un camarade de parti, mais que cela relève du décret divin.» Fin de citation. Dès lors, la seule et unique chose qui vaille et qu’il est sage de faire, c’est de prouver à la population sénégalaise qu’il est blanc comme neige et qu’il a fait bon usage de cette caisse d’avance  conformément aux dispositions qui la régissent.
Donc point de victimisation, car vous êtes loin d’être des agneaux du sacrifice, mais tout le problème réside du fait que vous êtes obnubilés par le pouvoir au point de confondre ambition et obsession. Gardez votre mal en patience, car il n’y a de pouvoir qui ne vienne de Dieu et le Président Macky Sall, de par sa vision matérialisée dans le Pse, a fini de poser le Sénégal sur les rampes de l’émergence !
Pierre Joe NDIAYE 
Responsable politique Apr
Joal Fadiouth

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here