PARTAGER

Depuis longtemps, nombre de politiciens et d’observateurs se plaignent que le Sénégal soit un pays en campagne électorale permanente. On sort d’une élection pour commencer le lendemain à penser aux prochaines échéances. Le Président Macky Sall, une fois réinstallé, aura la grande opportunité de mettre un frein à cela, au moins jusqu’à la fin de son mandat. Il lui suffirait de dissoudre l’Assemblée et de coupler les Législatives à venir aux prochaines élections locales. Cela lui donnera l’occasion de se consacrer uniquement à ses chantiers, tant physiques qu’institutionnels. Et aux Sénégalais, l’occasion de se mettre enfin au travail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here