PARTAGER

Une image peut valoir mille mots. Et certainement, elle a fini par causer mille maux à Aïssata Tall Sall. En annonçant sa visite à Khalifa Sall et en convoquant la presse à sa sortie de Rebeuss, elle s’est rendu compte de l’effet de son affichage aux côtés du président de la République. Même si le maire de Podor voulait faire passer le message d’une «républicaine» qui reçoit le chef de l’Etat et non le leader de l’Apr. Seulement, dans l’opinion, on peut avoir une autre opinion que celle que l’on veut véhiculer. Cette visite était aussi une séance de rattrapage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here