PARTAGER

L’Etat du Sénégal sait pertinemment que l’argent planqué par Karim Wade à Monaco ne peut être recouvert pour la simple raison que le royaume de Monaco demeure l’un des lieux les plus sûrs pour les capitaux illicites et/ou détournés, car étant un paradis bancaire. Karim Wade, en bon délinquant financier, connaît tous ces hauts lieux de la finance mondiale où les avoirs volés, dilapidés seront en sécurité. C’est pour cette raison qu’il a préféré planquer nos capitaux qu’il a détournés dans ces pays (Monaco, Luxembourg, Singapour etc.) où la coopération judiciaire en matière de détournement pour le recouvrement des fonds est impossible. Quand j’entends certains dire que l’Etat du Sénégal a encore perdu face Karim Wade, je me rends compte que leur ignorance du dossier est si abyssale qu’il leur faudrait un petit cours sur la mondialisation financière pour qu’ils comprennent ce qu’il est désormais convenu d’appeler les boîtes noires de la mondialisation financière que constituent les paradis financiers ou les paradis bancaires.
La vérité, c’est que l’Etat du Sénégal ne pourra jamais recouvrer cette manne financière malgré les maintes tentatives parce que tout simplement il n’y a aucune coopération judiciaire entre ces territoires et un quelconque Etat. Et cela, dans le but de protéger suffisamment leurs clients et Karim Wade en est un. Nous comprenons aujourd’hui que le but de cette campagne de communication est de blanchir le grand délinquant financier Karim Wade, ancien ministre du ciel et de la terre. Mais c’est peine perdue, car dans l’imaginaire des Sénégalais Karim est une calamité, donc que Dieu nous en préserve.

Mamadou NIANG
Cojer Nationale

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here