PARTAGER

La 11e Assemblée générale de l’Union africaine de radiodiffusion (Uar) a pris fin vendredi dernier à Kigali. Elle aura été marquée par un total changement des membres avec à la présidence le Botswana, mais également l’intégration du secteur privé dont Africable, Label Tv et Ouest Tv.

Du changement. Beaucoup de changements lors de la 11e Assemblée générale de l’Union africaine de radiodiffusion (Uar) qui s’est tenue du 12 au 16 mars à Kigali, au Rwanda. D’abord pour la présidence qui est revenue à la Botswanaise Keitirele Mathapi au détriment du Ghanéen, le Docteur Kwame Akuffo Anoff-Ntow. Mo­ment très fort pour la nouvelle présidente de l’Uar. La Botswanaise a promis de mettre l’accent sur l’union et de travailler avec toutes les composantes de l’Uar. Directrice générale de la Télévision nationale botswanaise, Mme Mathapi a exhorté ses camarades à l’aider à accomplir de la meilleure des manières la nouvelle mission qui lui est assignée. Pour cela, elle fait part de sa disponibilité et de son envie de tout mettre en œuvre pour y parvenir. Saluant le travail effectué par l’ancienne équipe, le directeur général Grégoire Ndjaka a informé de la décision des membres de continuer la collaboration en sollicitant les conseils du président sortant.

Intégration du secteur privé
La présente Assemblée générale a été l’occasion pour les membres d’accueillir en leur sain le secteur privé. Il s’agit de la chaîne privée Africable télévision, fondée par le Malien Ismaïla Sidibé, de Label Tv, dirigée par le Sénégalais Mactar Sylla et de Ouest Tv de Ibrahim Soumaré. «Cette admission est la bienvenue, puisque nous préparons intensément notre première et grande rentrée des programmes pour le mois de novembre prochain qui va marquer le début d’une nouvelle étape de la télévision au Mali et en Afrique», disait M. Sidibé.
A noter que trois pays intègrent le Conseil exécutif de l’Uar. Il s’agit de la Côte d’Ivoire (1er vice-président), du Rwanda (2e vice-président) et du Maroc (3e vice-président). «Un renouvellement à 100% qui a fait l’unanimité des membres», dira M. Ndjaka.
La 11e Assemblée générale de l’Uar s’est achevée par des recommandations, parmi lesquelles la mise en place d’une plateforme pour discuter des différents problèmes soulevés tout au long de la semaine dans la capitale rwandaise. C’est le cas pour les droits de retransmission de la prochaine Can 2019, prévue au Cameroun, ou encore de la mise en place d’un Comité qui s’occupera des droits d’auteur.
Née des cendres de l’Union des radiodiffusions et télévisions nationales d’Afrique (Urtna) en 2006, l’Union africaine de radiodiffusion (Uar) compte 54 membres. Elle a pour but de défendre les intérêts de l’audiovisuel africain. A noter que la prochaine Assemblée générale de l’Uar aura lieu en 2019 à Casablanca, au Maroc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here