PARTAGER

Dans les prochains mois, ils seront appelés aux urgences. Nommés il y a 5 mois, les ministres passent du bon temps loin des réalités actuelles sénégalaises. Il ne pleut pas et les conséquences seront connues dans quelques mois avec une période de soudure qui risque d’être plus longue que d’habitude. Et le déficit de moutons durant la Tabaski ? On n’a même pas eu le temps d’en parler parce que tout le monde a mis les voiles pour continuer toujours à profiter des jouissances publiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here