PARTAGER

La séquence diffusée sur LCI, une chaîne française,  suscite de nombreuses indignations. En plateau, Jean-Paul Mira, chef de la réanimation à l’hôpital Cochin de Paris et Camille Locht, directeur de recherche à l’Inserm évoquent les études sur un vaccin contre le coronavirus et notamment celles qui se concentrent autour du vaccin BCG.

Jean-Paul Mira suggère alors de réaliser ces études en Afrique. “Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n’y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimation? Un peu comme c’est fait d’ailleurs pour certaines études sur le Sida. Chez les prostituées, on essaye des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées et qu’elles ne se protègent pas”, propose le médecin.

En face, Camille Locht acquiesce à la proposition: “Vous avez raison, on est d’ailleurs en train de réfléchir à une étude en parallèle en Afrique”. La séquence n’a pas eu un écho favorable. Et naturellement, les indignations fusent de toute part.

L’ancien international Sénégalais de Football, Demba Ba l’a assimilé au  » racisme ». Ce qui a créé beaucoup de réaction qui peuvent se résumer à un « refus de se faire vacciner ». Samuel Etoo a, pour sa part, fait une vidéo sur sa page Facebook. Le Camerounais a copieusement insulté les deux médecins.

1 COMMENTAIRE

  1. C’est vraiment pénible d’entendre celà
    Comme si le continent africain était un dépotoir
    Tester ce remède en Afrique avec pour motif
    Qu’ils n’ont pas de masques et autres appareils

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here