PARTAGER

Dans sa volonté d’en finir le plus rapidement avec le coronavirus, Macky Sall a imposé le fast track dans la recherche du vaccin ; d’où sa volonté de ne pas se laisser enfermer dans la seule initiative Covax qui prend du retard à se procurer l’élixir de retour à une vie normale. Néanmoins, le ministre de la Santé, qui est tout fier d’annoncer l’arrivée prochaine du vaccin chinois, a évité de communiquer sur les limites dudit produit qui est le moins abouti de tous les vaccins actuellement en compétition. Espérons que cette précipitation ne se révèle pas pour nous comme une douloureuse et inutile piqûre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here