PARTAGER

Le Sénégal est sur le point d’acquérir ses premières doses de vaccin. En dehors de l’initiative Covax, les autorités sont en pourparlers avec la Chine pour en obtenir dans le cadre de la Stratégie nationale de vaccination.

Le Sénégal n’a pour l’heure reçu aucun don de vaccins anti Covid-19. C’est la précision qu’a apportée mardi Abdoulaye Diouf Sarr au sortir d’une rencontre avec les évêques de la Conférence épiscopale au Cap des Biches pour échanger sur la situation sanitaire et sociale du pays. «Le Sénégal n’a pas encore reçu de vaccin ; ça aussi il faut le reconnaître», a indiqué le ministre de la Santé et de l’action sociale, interrogé sur le sujet. Ce qu’il y a lieu de noter, selon lui, c’est que la volonté affichée et ferme du Président Macky Sall de mettre en place une Stratégie nationale de vaccination a conduit à de nouvelles perspectives à côté de l’initiative Covax. «En termes de perspectives dans le cadre de Covax, le vaccin Pfizer est étudié, le vaccin Moderna est étudié, mais il y a aussi d’autres perspectives et parmi celles-ci nous avons Sinopharma. Nous sommes en pourparlers avec la Chine pour voir comment acquérir le nombre de doses qu’on avance, 200 mille au minimum», a éclairé Diouf Sarr. Il a rappelé les cibles prioritaires que sont le personnel de santé et de l’action sociale, les personnes présentant des comorbidités et celles âgées. «Cette population tourne autour de 20% de la population, mais la perspective nationale, c’est d’être plus ambitieux», a indiqué le ministre de la Santé.

Acquisition prochaine du vaccin chinois
La probable arrivée du vaccin chinois va certainement avoir des incidences sur l’agenda du Sénégal qui avait annoncé la disponibilité du vaccin anti Covid-19 en mars 2021. Avec lequel des vaccins le pays va-t-il démarrer sa campagne de vaccination ? Impossible de savoir, si l’on se fie aux déclarations du ministre de la Santé. «Ce que nous pouvons dire de manière certaine, c’est que les séances de travail sont en cours avec la partie chinoise pour voir comment l’Etat du Sénégal va très prochainement acquérir ces doses pour commencer la vaccination», a-t-il soutenu. Plus loin, il a dit : «Nous sommes dans une étude où dans un premier temps nous attendons les vaccins de l’initiative Covax. Nous allons commencer avec les vaccins qui seront contenus dans cette initiative.» A noter qu’un message Twitter, attribué au ministre Diouf Sarr et très vite retiré de la toile, faisait état mercredi de la réception d’un don de la Chine de 200 mille doses du vaccin Sinopharma. Quoi qu’il en soit, Abdoulaye Diouf Sarr, convaincu que le vaccin est la seule issue qui va permettre l’éradication du Covid-19, a réalisé la volonté du président de la République d’avoir une Stratégie nationale de vaccination et va présenter son travail sur la table du Président. «Le président de la République nous avait d’ailleurs demandé de lui déposer très rapidement la Stratégie nationale de vaccination contre le Covid-19. Cette stratégie est déjà bouclée et dès demain, en Conseil des ministres, nous allons effectivement la déposer», a-t-il ainsi souligné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here