PARTAGER

Le forum sur le contenu local et ses opportunités liées à la formation et à l’emploi des jeunes, qui a mobilisé des experts praticiens, a été aussi l’occasion pour la société civile de sensibiliser sur «l’autre aspect que les gens ne perçoivent pas avec cette vague d’émigration clandestine ; c’est que ces jeunes qui partent à l’aventure sont exposés aujourd’hui au djihadisme», alerte Abdoul Aziz Diop, coordonnateur de l’entente régionale de la coalition Publiez ce que vous payez à Thiès (Pcqvp). M. Diop signale : «Il y a un risque. Le Sénégal est un terreau fertile. Nous sommes dans une sous-région avec le Mali, la zone Sahel qui est une région aujourd’hui fortement menacée. Et un jeune désespéré, forcément il est facile à enrôler par des gens qui veulent déstructurer ou déstabiliser notre vivre ensemble, notre Nation.» Il a demandé à l’Etat de «prendre cet aspect-là très sérieusement».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here