PARTAGER

Entre l’Equateur, accroché en dernière minute en ouverture par les Etats-Unis, et l’Arabie Saoudite, battue par le Sénégal, la deuxième journée du Groupe F de la Coupe du Monde U-20 2017 mettait aux prises deux équipes en quête de rachat.
Et si les Sud-Américains avaient bien débuté leur premier match, ils regretteront longtemps leur entame ratée pour leur deuxième sortie à Incheon. On ne joue que depuis sept minutes quand Ayman Alkhulaif élimine Pervis Estupinan pour trouver Abdulrahman Alyami, adroit et précis à la finition (7e, 1:0). C’est quasiment la seule occasion saoudienne en première période, mais elle a suffi.
Pour les Equatoriens, rien ne va. Même le penalty obtenu dans les arrêts de jeu ne permet pas à Bryan Cabezas d’égaliser, Amin Albukha­ri sortant un arrêt réflexe (45e+2). Malgré tous ses efforts et quelques grosses occasions -Estupinan (27e), Wa­shington Corozo (54e), Herlin Lino (77e), Jordy Caicedo (79e)- la Mini Tri ne trouve pas la faille, et se résout même à perdre plus lourdement , Alyami y allant de son doublé en fin de match (84e, 0:2). La réduction de l’écart par Caicedo (89e, 1:2) n’y change rien, les trois points filent dans le camp saoudien.
A noter que les deux sélectionneurs ont changé de gardien titulaire entre les deux rencontres. Côté équatorien, José Cevallos, battu trois fois contre les Usa (3:3), a cédé sa place à Gian Terreros, tandis que chez les Saoudiens, Mohammed Alya­mi, blessé, a laissé les gants de titulaire à Amin Albukhari.
Fifa.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here