PARTAGER

La situation que traverse l’école sénégalaise à cause du Covid-19 suscite de l’intérêt du côté du Réseau des universitaires républicains (Rur). Cette structure, organe statutaire de l’Alliance pour la République (Apr), a pondu hier un communiqué dans lequel elle exprime le souhait de voir le gouvernement mettre tout «en œuvre pour sauver l’année scolaire et universitaire en 2019/20202 et exhorte les apprenants, les enseignants et les parents d’élèves de travailler de concert avec les ministres en charge de l’Education, de la Formation professionnelle et de l’Enseignement supérieur et les Universités pour une reprise sereine dans les meilleures conditions». Concernant d’ailleurs l’enseignement supérieur, «le Rur félicite les universités ayant opté résolument pour la poursuite des enseignements en ligne en attendant ceux présentiels et une validation de l’année académique et invite les autres à suivre le même chemin». Les universitaires républicains se félicitent des mesures prises par le chef de l’Etat pour sauver l’année scolaire et universitaire en cours «tout en préservant la santé des apprenants, enseignants, personnels et parents». Non sans oublier les dernières mesures d’assouplissement prises par le Président Macky Sall dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. L’assassinat du citoyen américain Georges Flyod à Minneapolis a fait aussi réagir les membres du Rur. Ainsi, les camarades du Pr Moussa Baldé condamnent «vigoureusement» ce meurtre, tout en saluant sa mémoire et en appelant «à la lutte contre toutes les injustices et discriminations partout dans le monde».
Au sujet des complaintes relatives au littoral, le Rur se réjouit «des mesures de préservation du littoral et des grands équilibres environnementaux». Il l’encourage «à être, comme à l’accoutumée, à l’écoute des citoyens sénégalais, notamment des femmes, des jeunes, des producteurs, des enseignants, des universitaires et chercheurs afin de réaliser son rêve de faire du Sénégal un pays émergent dans une Afrique forte, unie et prospère». Les efforts budgétaires consentis en faveur de l’agriculture n’ont pas échappé au regard des universitaires républicains. Aussi, ces derniers font état d’un «effort sans précèdent consenti par le gouvernement» depuis l’indépendance «avec près de 100 milliards de F Cfa (soit 60 milliards pour le programme agricole 2020/2021 et 34 milliards pour le paiement des opérateurs de semences et d’engrais et 5 milliards pour le matériel agricole)».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here