PARTAGER

La société civile, le pôle des non-alignés et la mouvance présidentielle ont statué hier sur les termes de référence du dialogue politique. Mais en l’absence de l’opposition, les travaux sont au ralenti. Rendez-vous est pris pour la semaine prochaine.

La deuxième rencontre sur les concertations politiques s’est tenue hier à la Direction générale des élections (Dge). Seulement, en dépit des concessions du chef de l’Etat sur le choix d’une personnalité indépendante et de la mise en œuvre des conclusions issues du dialogue, l’opposition n’a pas encore rejoint la table. En effet, tard dans la soirée, le Front de résistance nationale a déclaré avoir bien reçu la lettre du ministre de l’Intérieur en réponse à la sienne. «S’agissant de la rencontre de ce vendredi 24 mai 2019 (hier), les délais n’ont pas permis aux partis membres du Frn de partager ladite lettre en vue d’y prendre part. Le Front se réunira sans délais pour examiner la lettre ainsi que la position exprimée par la présidence de la République sur la commission cellulaire et la suite à donner aux conclusions consensuelles», indiquait le communiqué. En tous les cas, les termes de référence du dialogue politique étaient au menu des discussions entre les parties présentes hier, c’est-à-dire la société civile, les non-alignés et la majorité présidentielle. Il s’agit notamment de l’évaluation de la Présidentielle du 24 février, du maintien ou report de la date des élections locales, du statut de l’opposition, du financement des partis politiques, du mode d’élection des maires, entre autres. Le porte-parole du jour de la société civile a informé que les pôles ont statué sur deux points. «Il s’agit de la finalisation et la stabilisation des termes de référence et l’adoption du compte rendu de la dernière réunion. Pour la prochaine, il s’agira de permettre à l’opposition de se préparer, de s’organiser et de venir prendre part à cette rencontre qui se tiendra lundi ou mercredi prochain», a dit Djibril Gningue. Aux dernières nouvelles, le Frn se réunit ce dimanche pour se prononcer sur toutes ces questions et décider de sa participation ou non au dialogue.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here