PARTAGER

Depuis le 9 février 2018, la grande mosquée de Vélingara est fermée, interdite d’accès aux pratiquants de la religion du prophète Mohamed (Psl) par un arrêt du préfet du département. Cela, suite à des menaces de troubles à l’ordre public du fait d’un différend relatif à la désignation du successeur du défunt imam Thierno Ibrahima Diallo. 10 mois après, aucune médiation n’a abouti à l’ouverture de la maison de Dieu. Pis, le temps faisant son effet, des considérations «ethnicistes» sont en passe de miner le chemin vers une solution acceptable par tous. Dégoûtée par cette situation qui n’honore pas la ville et l’islam, la famille Aïdara dont l’aïeul, Chérif Bécaye Aïdara Al Kabir, serait le fondateur de ladite mosquée a convoqué la presse pour appeler les dignitaires musulmans de la ville à se saisir de l’affaire et à trancher dans le sens indiqué par les textes sacrés. Ibrahima Aïdara explique : «Depuis la fermeture de la grande mosquée de Vélingara, nous sommes restés tranquilles parce que les autorités sont en train de gérer la situation par l’entremise d’une commission dirigée par l’imam Ansoumana Sylla et qui mène bien sa mission. Depuis, il y eut plusieurs rencontres et médiations infructueuses.» Et puis d’en appeler à une médiation sincère : «Nous voulons aujourd’hui rappeler tous les musulmans à se remettre à Dieu. Dès lors qu’il y a des érudits qui peuvent se prononcer sur la question selon la charia, je pense qu’il leur revient la charge de le faire.» Il poursuit : «Nous souhaitons que les médiations puissent aboutir, mais que les médiateurs sachent que l’on ne peut pas décider du sort de la grande mosquée en écartant la famille Aïdara. On ne peut pas proposer des gens qui étaient loin de la mosquée du vivant du défunt imam. On ne doit pas réinventer la roue.»
akamara@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

  1. Aux musulmans en Sénégal d’appliquer le Coran a 100% et aux non musulmans de se convertir a l’islam pour éviter la mort par ces punitions d’ ALLAH les catastrophes naturelles et les virus si la fin du monde Décembre 2018 pour éviter l’enfer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here