PARTAGER

Pour la première fois depuis 14 mois, les principaux protagonistes de la fermeture de la grande mosquée de Vélingara se sont retrouvés dans un même lieu, assis côte à côte, pour formuler des prières pour son ouverture. C’était dimanche dernier dans un espace ouvert où l’on prie généralement les morts devant être enterrés au grand cimetière musulman de la ville. C’était l’œuvre de jeunes, d’une moyenne d’âge de 30 ans, regroupés dans une Association nommée Djine (Départ d’une jeunesse intelligente vers un nouvel élan). Est-ce le dégel ?
Dimanche dernier étaient assis côte à côte Serigne Issa Aïdara (candidat à l’imamat), Thierno Woury Barry (candidat), un des enfants du défunt imam de ladite mosquée, plusieurs imams de plusieurs autres mosquées de la ville. Dans son sermon, l’imam Thierno Mamadou Saïdou Diallo, dans un français plutôt correct, a dit : «La fermeture de cette mosquée est une honte. Une honte pour les imams, une honte pour les fils de Vélingara, une honte pour les politiques qui, à un moment, ont eu peur pour la cité. Et c’est une lourde responsabilité que nous allons tous assumer devant Dieu.» Et puis de remercier les jeunes qui ont pu regrouper tout ce monde à un même endroit pour un objectif si noble : formuler des prières pour l’ouverture de la mosquée. Bassirou Ba, coordonnateur de Djine, décline l’agenda de la journée : «C’est une journée de douwas (prières) et de récitation du Coran pour l’ouverture de la grande mosquée.» C’est aussi une manière de «montrer au préfet du département que la commission qu’il a mise en place est incompétente et que nous sommes prêts à jouer notre mission pour l’ouverture de cette mosquée».
Il faut rappeler que cette mosquée est fermée depuis le 9 février 2018, suite à des «menaces de trouble à l’ordre public» pour cause de divergences sur le nom du successeur du défunt imam. A la suite de la fermeture, le préfet Abdourahmane Ndiaye a mis en place une commission ayant comme mission d’apaiser la situation et de trouver un imam consensuel.
akamara@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here