PARTAGER

L’effort et le mérite de 130 élèves de l’élémentaire et du moyen-secondaire de la circonscription éducative de Vélingara ont été récompensés. Issus des différentes zones éducatives du département, ces élèves ont été fêtés, dimanche, devant leurs parents, les enseignants, les autorités administratives du département et les autorités scolaires de la région. L’Inspecteur de l’éducation et de la formation de la localité, Amadou Lamine Wade, maître d’œuvre de la journée, a justifié l’organisation d’une telle manifestation. Il déclare : «Il est normal que quand des individus s’acquittent correctement des tâches qui leur ont été confiées de les distinguer, de les décorer devant tout le monde et de les offrir en modèles aux autres acteurs.» Et puis l’inspecteur d’informer que les choix opérés ont été très sélectifs. Il dit : «Pour l’élémentaire, un concours très sélectif a été organisé en lecture et en mathématiques. Pour chaque discipline, les 8 meilleurs garçons et 8 meilleures filles ont été choisis et puis les élèves qui se sont les mieux distingués à l’examen du Cfee. Pour le moyen-secondaire, sont primés les meilleures filles et les meilleurs garçons des zones rurales et urbaines au Bfem et au Baccalauréat.» Les écoles franco-arabes n’ont pas été laissées en rade.
Pour encourager les élèves à embrasser les études scientifiques, l’ingénieur-éologue, Ibra­hima Yala Diao, et Ndolane Sène, le Dr en mathématiques, ont été les invités d’honneur de la journée. L’inspecteur Wade explique : «Les invités d’honneur sont natifs de la localité et ont passé tout leur cursus scolaire dans le département. C’est pour dire aux élèves et étudiants de Vélingara que l’on peut naître ici, étudier ici et poursuivre des études scientifiques.» Dr Ndo­lane et Ibrahima Diao ont exhorté leurs jeunes frères à faire preuve de courage et d’abnégation dans les études et surtout à y croire. Ils ont énuméré toutes les possibilités de débouchés qui peuvent s’offrir aux scientifiques à l’issue des études.
Ibrahima Diao a promis de donner 3 bourses scolaires an­nuelles de 18 000 F Cfa par mois à 3 élèves et de remettre à chacun, à la prochaine rentrée des classes, un trousseau scolaire d’une valeur de 36 000 F. Cette année, la circonscription éducative de Vélingara a réalisé une performance de 57% au Cfee, «un taux jamais atteint depuis 10 ans». L’Inspecteur Wade explique cette performance par la quiétude qui a régné dans le système cette année et la détermination des enseignants.
akamara@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here