PARTAGER

Depuis 3 jours, le rythme de retrait des nouvelles cartes d’identité biométriques a baissé dans les commissions administratives mises en place dans le département de Vélingara. Le constat est fait par le préfet de cette localité Abdourahmane Ndiaye. Faisant le point sur la situation des retraits hier, il a renseigné : «De 400 cartes retirées par jour jusqu’en début de semaine, depuis l’annonce de la possibilité de voter avec les récépissés, le rythme des retraits a baissé. On se retrouve avec près de 200 par jour.» Aliou Baldé, militant de l’Apr, explique que les différents états-majors n’ont plus intérêt à encourager le déplacement des militants vers les centres de retrait. «Nous n’avons plus à dépenser de l’énergie à encourager le retrait des cartes, dès lors que nos militants ont déjà une pièce autorisant le vote. Nous préférons consacrer nos efforts à expliquer le mode du scrutin, la couleur et le contenu de notre bulletin.» Résultat des courses, 14 mille 922 cartes sont en souffrance dans les différentes commissions à la date d’hier. En clair, sur 77 mille 650 cartes reçues, 60 mille 581 sont retirées, soit un taux de retrait de 78%. Un chiffre pas loin des 70% déclarés par le ministère de l’Intérieur.
Toutefois, il faut signaler que 15% des cartes des 90 mille 355 électeurs du nouveau fichier ne sont pas encore trouvables dans les différentes commissions.
akamara@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here