PARTAGER

Abdoulaye Wade a dû intervenir au téléphone pour galvaniser des militants orphelins. En plein rassemblement des Libéraux de Vélin­gara qui recevaient la visite de la direction du Pds, l’ancien Président a passé son message d’union par un coup de fil téléphonique.

Le Parti démocratique sénégalais a réussi son premier grand rassemblement départemental après les élections locales de 2014. C’était mercredi à l’occasion d’une visite à Vélingara d’une délégation nationale de l’ancien parti au pouvoir. Les militants ne se sont pas bousculés au portail du centre touristique qui a servi de cadre à la rencontre. Toutefois, toutes les collectivités locales représentées  ont écouté «le message de Me Wade» délivré par la direction du Pds. Les militants ont, à leur tour, posé leurs doléances et conditions pouvant permettre à  ce parti de devenir la première force politique de la localité. Des doléances qui ont pour noms «ressources financières et moyens logistiques», selon Mamadou Bayo, ancien vice-président du défunt Conseil régional.
Me Abdoulaye Wade a marqué de son empreinte cette rencontre, malgré son absence. Les orateurs, membres de la délégation nationale, n’avaient de bouche que pour leur Secrétaire général national qui, d’ailleurs, est intervenu en direct par téléphone. Dans une communication entrecoupée par les aléas du réseau cellulaire, le «Pape du sopi», parlant au Secrétaire général de la fédération par intérim, Mamadou Bayo, a dit de manière très brève : «Je suis content de votre mobilisation. Je vous en remercie et vous félicite. Je félicite Oumar Sarr et sa délégation. Comme je vous l’ai dit, vous travaillez à la mobilisation et moi je vous soutiens.» Une intervention qui a eu le bonheur de soulever des vagues d’applaudissements et d’approbation. Un monde sans doute nostalgique des envolées lyriques des années antérieures de leur mentor.
Oumar Sarr et Me El Hadji Amadou Sall se sont mis plus à livrer les messages de l’ancien chef de l’Etat du Sénégal à l’endroit de leurs «frères» de Vélingara. «Me Wade nous a demandé de vous livrer un message de remerciement, vous demande de vous organiser à l’interne, taire vos contradictions pour l’intérêt du parti et de préparer sereinement les élections législatives d’abord, puis la Présidentielle de 2019. Il souhaite que nous y allions en coalition pour nous donner des chances de travailler pour ce pays en revenant au pouvoir», ont-ils plaidé.

La fédération départementale a profité de cette rencontre pour se structurer au niveau communal et départemental. Le jeune Ciré Sow Baldé dirige la coordination communale de Vélingara, tandis que la fédération départementale devrait échoir à Mamadou Bayo qui assure l’intérim laissé par feu Pape Meïssa Diop.
akamara@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here